Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/zanzibar/www/wp-content/plugins/extended-categories-widget/libs/avh-db.php on line 62 and defined in /home/zanzibar/www/wp-includes/wp-db.php on line 1154
Rédacteurs agiles

C’est la crise et on est positif !

Claire Goutines, membre du collectif CAC 33 viadeo

Claire Goutines et toute l'équipe du collectif CAC 33 viadeo

Atelier passionnant la semaine dernière organisé par le groupe viadeo CAC 33. Claire Goutines, rédactrice Zanzibar et membre du collectif qui anime cet atelier, y était !

« Notre objectif était de changer de discours face à la crise, explique-t-elle, et d’en montrer les aspects positifs. Les échanges de la soirée ont bien montré que la crise peut être facteur d’opportunités pour ceux qui acceptent d’être agiles et d’être attentifs à de nouvelles méthodes de fonctionnement. »

Parmi les solutions  évoquées lors des débats émergent plusieurs pistes :

. La mutualisation des moyens. Du co-voiturage au co-working en passant par les achats groupés, il y a des économies à réaliser. Et ce changement de mentalité peut aller plus loin, en conduisant davantage à payer pour un usage et non plus pour posséder. Cf  le succès des  V3 à Bordeaux !

. Innover toujours et encore et ne pas hésiter à investir, même si ce n’est pas le bon moment. Au contraire, il est urgent de se démarquer, et de mettre en avant son originalité. Se former, proposer plus de qualité, trouver une niche porteuse malgré/grâce à la situation économique actuelle.

. La solidarité et l’échange
« C’est une notion qui a été très fortement évoquée dans nos échanges, souligne Claire Goutines. La crise voit beaucoup d’entrepreneurs individuels se lancer et il est d’autant plus important de se rapprocher des autres. Nous étions tous d’accord pour reconnaitre qu’à plusieurs, on est plus fort ! »  

Rapprochement des entrepreneurs, travail de réseau, création d’un tissu économique solidaire,  générateur de rapports plus authentiques… la crise est génératrice d’innovation et de pratiques positives. Un état d’esprit qui correspond bien aux rédacteurs bordelais de Zanzibar.